Le cheveu

Routine capillaire pour cheveux crépus/frisés

En ce début de nouvelle année je vous propose cet article dans lequel je vais vous donner un exemple de routine pour cheveux crépus. Depuis bientôt plus de 8 ans que je suis retournée au naturel (arrêt du défrisage), je peux vous dire j’ai pu tester tout ce qui est possible et imaginable en terme de routine capillaire. Sans grand succès parfois 🙂 Ce qui fait que je vais vous donner ici les éléments qui constituent selon moi une routine simple et efficace. Elle se réalise toutes les semaines au maximum, il est possible de la faire tous les quinze jours si vous le souhaitez également.

Elle est scindée en 5 étapes, qui sont :

  • le pré-poo,
  • le shampoing,
  • l’après-shampoing
  • Le masque
  • l’hydratation

que je vais vous détailler dans la suite.

Le pré-poo

C’est le soin que l’on pose avant le shampoing. Il permet de protéger les cheveux, et de les préparer à l’étape du shampoing. Vous pouvez le faire avec une ou plusieurs huiles végétales sous forme de bain d’huile. Il existe d’autres variantes à base d’aloé vera.

Exemple de bain-d’huile

  • 1 cuillère à soupe d’huile végétale de jojoba
  • 1 cuillère à soupe d’huile de moutarde
  • 1 cuillère à soupe d’huile végétale de pépins de raisins

Mélanger le tout et appliquer sur les cheveux séparés en sections.  Avant de l’appliquer vous pouvez profiter de ce moment pour démêler vos cheveux en les humidifiant avec de l’eau de source.  Aussi vous pouvez appliquer du beurre de karité sur vos pointes. Ce sont les parties les plus anciennes, et fragiles de la chevelure, c’est l’occasion de les chouchouter. Laisser poser 30 minutes maximum sous papier cellophane. En terme d’huile végétale, c’est vraiment en fonction des besoins de vos cheveux : renforcer la fibre, stimuler la pousse…Vous pouvez même appliquer une seule huile si vous voulez. J’ai fait un article sur les huiles végétales ici, qui vous aidera à faire votre choix.

Le pré-Poo à base d’aloé vera

  • 2 cuillères à soupe d’huile végétale de jojoba
  • 2 cuillères à soupe de gel d’aloé vera

Comme dans le premier cas on mélange le tout et on applique sur les cheveux par petites sections. La phase de démêlage sera encore plus facile. En effet l’aloé vera, en plus de ses multiples vertus pour les cheveux dont je vous parle ici, va aider à démêler la fibre  du fait de sa texture. Ce pré-poo est particulièrement efficace pour des cheveux secs et déshydratés.

Cela reste facultatif, mais il est possible de rajouter à ces deux types de soins des actifs tel que de la protéine de soie, de la protéine de riz, des huiles essentielles, selon votre besoin. Vous pouvez consulter cet article ici , où je vous donne plus de détails à ce sujet.

Une fois le temps de pose de ce soin terminé, vous le rincer avant de passer à l’étape suivante.

Le shampoing

Pour cette étape rien de bien original, vous procéder au lavage des cheveux avec un shampoing doux,  ou un shampoing naturel. Encore une fois c’est vraiment comme vous avez envie. Seulement je vous conseille tout de même de miser sur un shampoing sans sulfate qui sera plus doux avec vos cheveux. En effet c’est un tensioactif lavant très puissant. De ce fait il va être agressif avec vos cheveux. Il aura tendance à décaper les boucles, les assécher et à les faire gonfler. Ainsi en utilisant un shampoing sans sulfate vous verrez que vos cheveux seront beaucoup plus doux, plus malléables, avec une meilleure définition des boucles.

Le shampoing naturel

Je l’évoque régulièrement sur ce blog , vous avez plusieurs options pour ce type de shampoing : le rhassoul dont je vous avez parlé ici, les poudres indiennes également (ici). Après si vous ne voulez pas vous embêtez avec les préparations, il existe de plus en plus des shampoings solides fait à base de ces poudres justement. Ci-dessous une petite sélection :

  • Elfy Naturals: Shampoing Solide Karité shikakaï
  • Noire Ô Naturel : Shampoing Solide Amour de Tortilles
  • Folie Verte : Shampoing solide chanvre shikakai

Le shampoing Clarifiant

Il est important dans votre routine, de procéder une fois par mois à un shampoing clarifiant. Celui-ci va permettre de nettoyer en profondeur les cheveux, et le débarrasser de tous les résidus d’huiles, et de lait capillaire appliqués sur les semaines précédentes. Comme pour un shampoing doux vous pouvez le faire vous même, j’ai une recette détaillée dans cet article ici à base de savon noir et de vinaigre de cidre. Autrement vous en trouvez bien évidement sur le commerce. En voici une petite liste :

  • As I Am : Clarity shampoo
  • Shea moisture : African black soap deep cleasing shampoo,
  • Jane carter solution : healthy detox shampoo

L’après-shampoing

Il aura pour rôle de rééquilibrer le PH des cheveux, qui aura été modifié par le shampoing , mas également par le coté calcaire de l’eau (si vous vivez en France par exemple). Un bon après shampoing va vous aider à démêler vos boucles, minimisant ainsi les manipulations par la suite et la casse. Il doit avoir un pH qui se situe entre 4 et 5,5 pour respecter le pH de nos cheveux. Ainsi si vous souhaitez le faire vous même, vous devrez être vigilant à ce facteur, pour ne pas altérer vos cheveux. Un après shampoing trop alcalin sera nocif, et s’il son pH est trop bas ce ne sera pas l’idéal non plus. Pour ma part je ne me suis pas encore aventurée dans le fait maison pour de l’après shampoing, donc je vous propose cette petite liste de produits que j’ai déjà testé, et que je trouve vraiment bien:

  • Carolina B : Après-Shampoing Douceur
  • Shea Moisture : Coconut & Hibiscus Curl & Shine Conditionner
  • As I am : Detangling Conditioner
  • Les secrets de loly : Pink Paradise Apres-Shampoing Soin Démêlant

Le masque

Il aura pour objectifs : renfoncer les cheveux, leur apporter de l’hydratation, favoriser la pousse, les rendre plus doux et la liste n’est pas exhaustive. En effet il faudra choisir le masque selon vos besoins et votre type de cheveu. Voici une liste de masque pour cheveux secs :

  • Shea moisture: Jamaican Black Castor Oil Strenggthen Growand Restore Treatment Masque
  • Les secrets de loly: Masque Repair Time 
  • Elfy Naturals: Masque Hydratant Hibiscus, Avocat Hydrapousse.

Pour ce type de produit, vous avez également l’option fait maison. Voici deux recettes simples :

Soin à l’huile de coco :

L’huile de coco est une huile idéale en soin profond. En effet elle ne va juste former une couche de protection sur le cheveu, mais elle pénétré la tige capillaire en profondeur et nourrit ainsi le cheveu. Elle va rendre le cheveu plus doux, va le gainer et favoriser sa croissance.

Après votre shampoing et votre après shampoing, appliquer une petite quantité d’huile de coco pure sur vos cheveux. Bien répartir sur toute la chevelure. iI l’huile est encore solide la chaleur de vos mains aidera à la faire fondre.

Enveloppez vos cheveux d’un papier cellophane, ou mettez un bonnet en plastique. Cela va libérer la chaleur du cuir chevelu, favorisant l’absorption du soin.

Laisser agir pendant 30 min et rincer.

Masque à l’hibiscus :

Comme je vous en ai parlé dans mon article sur les poudres ayurvédiques ici, l’hibiscus est une super plante pour les cheveux. Il les renforce, les rend plus brillants, favorise leur pousse, et permet de lutter contre l’apparition des pellicules. Pour préparer ce masque vous aurez besoin de :

  • 2 cuillères à soupe de poudre d’hibiscus
  • 3 cuillères à café de miel
  • 3 cuillères à soupe de lait de coco
  • 2 cuillères à soupe de yaourt nature
  • 2 cuillères à soupe de gel d’aloe vera

Mélanger le tout et appliquer la préparation sur les cheveux. Envelopper dans du papier cellophane, laisser poser 30 minutes avant de procéder au rinçage.

L’importance du rinçage :

Du fait du calcaire, il est fortement conseillé de procéder à un rinçage final après le masque avec une eau de rinçage. En effet les cheveux ont tendance à garder des résidus de calcaire, ce qui peut les assécher et les rendre ternes sur le long terme, amoindrissant par la même occasion tous les bienfaits qui pouvaient être tirés des soins appliqués.

Voici une recette d’eau de rinçage, à base de vinaigre de cidre de pomme. Le vinaigre de cidre de pomme est super efficace sur les cheveux crépus. Du fait de son pH compris entre 4,25 et 5,00, il va réguler le pH du cheveu qui aura été modifié par l’eau calcaire. En plus de tout cela il apporte de la brillance aux cheveux. La recette est assez simple :

Pour 2 litres d’eau de source (pas d’eau du robinet !), mettre 100 ml de vinaigre. Utiliser le mélange pour rincer les cheveux après les différentes étapes. Ce rinçage doit être le dernier de votre routine.

Une petite astuce qui peut faire la différence au moment du séchage

Cela peut paraître anodin mais il vaut mieux utiliser un t-shirt en coton pour sécher vos cheveux au lieu d’une serviette. En effet cette dernière aura tendance à assécher les cheveux, alors que de la matière en coton n’aurait pas cet côté asséchant. Pour ma part je n’avais pas vraiment pris au sérieux ce point au début de mon parcours capillaire, mais je vous promet que cela fait une différence notable.

l’hydratation

Cette étape est cruciale, car elle va en quelque sorte donner le ton sur l’état de vos cheveux pour les jours suivants. En effet si elle est bien réalisée, elle va permettre d’avoir des cheveux doux, malléables, et brillante.

Je vous recommande la méthode L.O.C. comme Liquid Oil and Cream. Il s’agit tout simplement d’appliquer ces trois éléments successivement sur votre chevelure. Ainsi vous aurez une hydratation optimale jusqu’au prochain wash day.

Pour le liquide privilégiez l’eau de source, ou bien mélangez la à un peu de gel d’aloé vera.

Pour l’huile, c’est selon vos préférences et votre type de cheveu. Par exemple si vous avez les cheveux fins évitez les huiles végétales trop lourdes comme le ricin par exemple. Elles peuvent surcharger les cheveux, et provoquer de la casse. Idéalement il faut mélanger ce type d’huile à une plus légère comme l’huile de pépins de raisin, ou d’amande douce. Les huiles minérales sont bien évidement proscrites.

Enfin pour la crème, là également c’est selon vos besoins. Il peut s’agir d’un lait capillaire un peu plus léger pour les cheveux fins par exemple. Vous pouvez aussi opter pour un chantilly de karité, ou bien une crème plus riche. J’ai une recette de lait capillaire fait maison dont je vous avez parler ici. Elle est modulable à souhait, selon les besoins de chaque type de cheveu.

Une fois cette étape terminée vous pouvez procéder au coiffage comme vous le souhatez : Twists, Braids, Bantou Knots… selon vos envies.

Voilà en somme l’exemple de routine que je voulais vous partager. Elle est bien sur à adapter selon votre type de cheveu, et leurs besoins. J’espère que cela vous donnera un point de départ si vous souhaitez mettre en place une routine, ou bien la réajuster.

N’hésitez pas à me dire en commentaires ce que vous en avez pensé. En attendant je vous souhaite une très belle année 2019, qu’elle soit remplie de bonheur et de succès sur tous les plans pour vous et vos proches. Et surtout continuez à prendre soin de vous 🙂

Share this...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.